Parc Naturel Régional des Monts d'Ardèche

Présentation

Les patrimoines à voir

La clède

ClèdeEn Cévenne, pour conserver les petites châtaignes et s’en nourrir toute l’année, il fallait les sécher dans une clède.

La clède est un petit bâtiment de pierres à deux niveaux. Au rez de chaussée, la fumée d’un feu de bois entretenu pendant un à deux mois, séchait les châtaignes entreposées à l’étage sur un plancher à claire-voie. Au sortir de la clède, les châtaignes sèches étaient décortiquées puis parfois envoyées au moulin pour en faire de la farine.

 

 

Les terrasses

TerrassesLes premières terrasses datent du Moyen Age. Leur construction et un usage minutieux de l’eau ont permis à une population importante de vivre dans les monts d’Ardèche jusqu’au début du XX e siècle. Aujourd’hui, ces terrasses sont réinvesties. Le travail des agriculteurs repose désormais sur la qualité de leurs productions et leur transformation locale.

 

 

Le verger

VergerPour montrer ce que peut être la forêt de demain, 20 ha du domaine de Rochemure sont dédiés à une gestion forestière démonstrative.

La forêt est divisée en plusieurs parties, chacune correspondant à des objectifs et des usages différents :

  • la forêt gérée en « sylviculture raisonnée » représente 11 ha dédiés à la fois à la production de bois de qualité et à la biodiversité
  • une parcelle est laissée en libre évolution
  • la forêt destinée aux activités de loisirs où un soin particulier est apporté au nettoyage des sous-bois

 

 

La source

 

Source du Peschier

Deux sources sont présentes sur le Domaine : la source du Peschier et la source Prospère.

Un projet d’usine d’embouteillage pour l'exploitation de l'eau de source n'a jamais abouti.

 

 

 

Le cratère

  Volcan de JaujacLa coupe de Jaujac appartient à l'ensemble des Jeunes Volcans d'Ardèche. Son activité très récente, entre 12 000 et 40 000 ans selon les méthodes de datation, en fait probablement le plus jeune. Son éruption a donc peut-être été vécue par nos lointains ancêtres qui ont orné la grotte Chauvet il y a environ 32 000 ans.

 

 

 

 

La mare

MareEntre terre et eau, les plantes s’organisent en ceintures de végétation : potamot, rubanier, iris, massette, roseau,… se succèdent de l’eau vers les berges.

Les libellules animent le lieu de leurs ballets aériens : 25 espèces différentes ont été recensées ici et 15 sur le bassin près du château. Leurs larves aquatiques dépendent entièrement de ces zones humides.

Dès la fin de l’hiver, de nombreux crapauds communs viennent s’accoupler et pondre, suivis par les grenouilles vertes et les rainettes méridionales dont les chants se feront entendre jusqu’à l’été.

 

Le bassin

  Bassin

 

Aktuelles

L’UNESCO confirme son soutien aux Géoparcs

L’UNESCO confirme son soutien aux Géoparcs

Signature d’une convention entre la Commission Nationale Française pour l’UNESCO et le Comité National des Géoparcs de France, le 13...

La Fabrique des Monts d’Ardèche

La Fabrique des Monts d’Ardèche

120 personnes réunies le 25 novembre 2017 à la Maison du Parc

Un nouveau site web ATELIER PATRIMOINE

Un nouveau site web ATELIER PATRIMOINE

Le territoire des Monts d’Ardèche est riche d’héritages culturels : partout, l’homme a laissé des traces de son installation sur le...

Gesamte Rubrik "Aktuelles" ansehen

Park in Bildern



Fotothek ansehen